Gravure à la roue

Description de la technique
La gravure est un procédé de décor du verre à froid par enlèvement de matière.Il existe plusieurs modes de gravure: gravure directe, à la roue et à la pointe ou indirecte, à l’acide et au jet de sable. La gravure directe se pratique soit à l’aide d’une pointe de diamant, technique la plus ancienne, soit à la fraise électrique, technique qui l’a remplacée de nos jours, soit encore à la roue . La gravure à la roue se pratique à l’aide de petites molettes de cuivre, de plomb, de carborundum, de pierre ou de liège, de divers format, montées sur un tour, électrique de nos jours. Le verre est entaillé par l’action de la roue, associée à l’emploi d’une poudre abrasive (ponce ou carborundum), et régulièrement humectée avec de l’eau ou parfois de l’huile.

Historique de la technique
La gravure du verre à la roue est une technique très ancienne, inspirée du travail des graveurs de pierres fines, déjà dominée par les verriers de l’Antiquité et qui a donné naissance à des chefs d’oeuvre comme le célèbre vase de Portland ou les fameux vases diatrèdes, au décor virtuose, en forme de résille ajourée.Plus tard en Europe au XVII siècle, sous l’impulsion de Gaspard Lehmann au service de l’empereur Rodolphe II, les verriers de Bohême ont porté cet art à des sommets d’expressivité et de picturalité. La gravure permet également des effets de surface systématisés, comme le procédé nommé “battuto” par les Vénitiens et “martelé” par les Frères Daum à l’époque de l’Art Nouveau. Ce procédé consiste à enlever des petites lentilles de verre et suggère une parenté esthétique avec le travail du métal.Ce type de gravure a été remis à la mode par le verrier vénitien Carlo Scarpa dans les années Quarante.

Actualité
Ces dernières années les artistes contemporains Baldwin et Guggisberg, se sont emparés de la technique vénitienne de l”inciso” et du “battuto” pour mettre en valeur de séduisantes pièces en verre doublé qui adoptent parfois des silhouettes antropomorphes vivement colorées, disposées en un élégant cortège “Cortigiane e Guardiani” de 1997

Verriers

References bibliographiques
MATCHAM JOnathan, DREISER Peter, “ The Techniques of Glass Engraving”,Batsford LTD, Londres,1982 BRAY Charles, “Dictionary of Glass Materials and Techniques” A§C Black, Londres1995 OLIVIE Jean-Luc, PETROVA Sylva, “Verres de Bohême 1400-1989”, Flammarion, Musée des Arts décoratifs, Paris, 1990

bla bla bla bla