Incalmo

Description de la technique
Le procédé de l’”incalmo” consiste à étager dans une même pièce deux paraisons de coloris différents. Très délicate à mettre en œuvre cette technique exige de faire souffler deux paraisons séparées qui sont ensuite ouvertes, façonnées et mesurées jusqu’à obtention d’une circonférence strictement identique. Puis celles-ci sont en quelque sorte greffées l’une sur l’autre par les deux verriers qui les présentent rigoureusement en vis à vis afin d’ opérer une parfaite suture des bords. L’opération peut être réitérée en cas de besoin, pour ajouter une troisième couleur , “a doppio incalmo”.

Historique de la technique
Cette technique exceptionnelle, qui exige des artisans expérimentés, est apparue à Venise au XVI° siècle. L’incalmo fait partie de ces tours de main qui se sont transmis dans toute l’Europe du Verre, comme le prouve le vase cornet de Gallé ci-dessous, même si les vénitiens en ont depuis toujours conservé la suprématie. Dans les années 40- 60, les maîtres- verriers de Venini, par exemple, s’en sont fait une spécialité avec de superbes vases “con incalmo” pour Carlo Scarpa, “ a doppio incalmo” pour Riccardo Licata ou Thomas Stearns ainsi que pour le designer finlandais Tappio Wirkala.

Actualité
Le maestro vénitien Lino Tagliapietra a réalisé dans les années 90 une série de pièces intitulées “Saturno”, dans des couleurs et à des échelles différentes qui attestent de son talent étourdissant et de sa maîtrise parfaite de l’incalmo.

Verriers

References bibliographiques
DORIGATO Atilia,”Murano Glass Museum”, Electa, Milan,1986 BAROVIER Marina, BAROVIER MENTASTI Rosa, DORIGATO Attilia, “Il Vetro di Murano alle Biennali” 1895-1972,Leonardo Arte, Milano, 1995 KLEIN Dan, “Artists in Glass”, Mitchell Beazley, Londres, 2001

bla bla